LA VOIE SE FAIT EN MARCHE

Chacun de nous a vécu le passage de la pandémie dans nos vies, nos communautés et notre mission tout au long de l'année. A Kirigueti, (jungle du Pérou) nous avons eu le temps en début d'année de faire une bonne planification du travail pastoral des deux paroisses et des visites aux communautés indigènes de la Basse Urubamba. Lorsque nous avons essayé de réaliser ce qui était programmé et de faire nosLire la suite......

Lire Plus

DÉCALOGUE INSPIRANT POUR LA NOUVELLE COMMUNAUTÉ CONSACRÉE DE FRATELLI TUTTI

Engagement pour la pluralité Ou ce qui est pareil, avec la nouveauté de l'Esprit. Il est temps que la vie consacrée soit éduquée dans l'un de ses principes les plus clairs de vitalité pour surmonter la tension toujours présente de l'inertie. Il y a toujours la croyance que certaines cultures répondent aux charismes, tandis que d'autres sont incapables de le faire. La décentralisation des familles religieuses, évidente d'un point deLire la suite......

Lire Plus

MON EXPÉRIENCE DE MAÎTRE

La merveilleuse expérience d'enseignante à l'établissement d'enseignement « Santa Rosa » de la ville de Puno, située à 3824 mètres d'altitude, dans le sud du Pérou, constitue une étape importante dans ma vie personnelle, professionnelle et missionnaire, pour paraphraser les mots de Mère Ascension "Je ne me suis jamais sentie aussi proche de Dieu que pendant mes seize mois dans les montagnes." De cette altitude, j'ai embrassé le projet éducatifLire la suite......

Lire Plus

LE DÉFI D’ÊTRE UN BON ENSEIGNANT EN TEMPS DE PANDÉMIE !

Le grand enseignant, Luis Jaime Cisneros, a déclaré : "... On parle assez peu de la qualité de l'apprentissage, et la qualité de l'apprentissage dépend de la qualité de l'enseignement, et la qualité de l'enseignement dépend de la qualité du travail des enseignants. "Il ne fait aucun doute que ce qu'affirme Luis Jaime Cisneros est une grande vérité ; mais pour réaliser ce qu'il manifeste, de nombreux facteurs interviennent, ilLire la suite......

Lire Plus

MARÍA ANTONIETA DE LA COMMUNAUTÉ CUSCO NOUS PARTAGE:

Chères sœurs, chaque fois que nous partageons nos expériences en nous asseyant à une table, dans un coin de la maison, dans les couloirs, sur la route, en marchant dans la rue ; nous tissons l'amitié, nous grandissons dans les attitudes d'écoute. En cette période de pandémie partagée à travers le monde, nous manquons tous les espaces libres car nos moyens de communication je ne sais pas s'ils ont été réduitsLire la suite......

Lire Plus

CONFINEMENT ET UN CADEAU : L’ÉCOLE DE SOINS DES SOEURS

Sûrement, plus que jamais, nous nous sommes regardées, nous nous sommes écoutées, nous avons pris soin ..., gagner du temps perdu, tant mieux ! Dieu est bon ! Si prendre soin les unes des autres a été plus intense dans cette pandémie, nous le dirions quand même pour nos sœurs plus âgées et / ou malades. Quand je parle de personnes âgées, je dois préciser que je suis en AfriqueLire la suite......

Lire Plus

TIMOR EST : AVANT ET MAINTENANT

Que signifie pour moi être missionnaire au Timor Oriental alors et maintenant ? Être missionnaire au Timor Oriental était un rêve pour moi, car j'ai pu aider les Timorais à l'époque de l'occupation indonésienne. C'était un rêve devenu réalité. Quand je suis arriveé au Timor Oriental, c'était une époque où les jeunes, en particulier les hommes, étaient persécutés par l'armée indonésienne, c'était une période difficile pour eux car cela signifiaitLire la suite......

Lire Plus

GARDER L’ESPOIR VIVANT

Lorsque COVID-19 est apparu, il a mis la vie de tout le monde en danger. Il y a des milliers et des milliers de cas signalés quotidiennement par l'Organisation Mondiale de la Santé. Le plus terrible est qu'en dépit du fait que huit mois se sont écoulés, aucun remède ou vaccin n'a été découvert pour le combattre. Il n'y a que des mesures de précaution et des protocoles à suivreLire la suite......

Lire Plus

“OÙ JE VOUS ENVOIE, VOUS ALLEZ …” (Jr 1, 7)

L'envoi missionnaire émane d'un acte de foi et de confiance en Dieu et le désir humain de soutenir les autres dans « quelque chose » se réalise. Quelque chose nous emmène sur les côtes ou les montagnes dans une aventure et une expérience inattendue et plutôt, sauvée, qui restera dans le cœur toute une vie. En tant que missionnaires, nous sommes à l'écoute, avec les yeux ouverts sur la réalité deLire la suite......

Lire Plus

TROUVER LES CLÉS DU CŒUR

 "Quand Dieu ferme une porte, il ouvre une fenêtre."Il y a beaucoup de choses que ces « temps de quarantaine et de confinement » ont créées et réinventées dans nos vies. Ce fut un long séjour pour nous trois qui sommes du sud, car nous avions une raison rapide et importante d'aller à Manille. Cependant, nous avons dû nous mettre en quarantaine et nous enfermer, ce qui nous a obligéLire la suite......

Lire Plus

PROFITER DE L’EXPÉRIENCE … JE REMERCIE DIEU

L'année 2019 a été une année de remerciements à Dieu. Nous avons reçu de lui de nombreuses bénédictions de plusieurs manières, comme le succès dans notre travail ou la résolution de difficultés. Lui faire confiance est une grâce dans les moments les moins attendus. Nous avons confiance que Dieu voyage avec nous, il nous met au défi de vivre une vie avec beaucoup de vigueur et d'enthousiasme dans notre mission,Lire la suite......

Lire Plus

Fondateurs

MÈRE ASCENTION NICOL GOÑI

Une femme qui quitte sa terre et ses sécurités

“Je n’ai pas ressenti beaucoup d’enthousiasme … seule une force irrésistible m’a amené à m’offrir …”

Ascension Nicol avait quarante-cinq ans lorsqu’il a reçu le défi missionnaire posé par Mgr Zubieta d’aller aux missions dans la jungle péruvienne et ainsi pouvoir apporter ses dons et sa vaste expérience en faveur de l’éducation et de la formation des femmes et des filles de la jungle. Le contexte auquel elle serait confrontée serait totalement différent de celui de l’école de Huesca, cependant, sa profonde fidélité, son esprit agité et attentif à ce que Dieu attendait d’elle le poussaient à offrir sa vie à la cause du Royaume.

MONSEIGNEUR RAMÓN ZUBIETA

Missionnaire aux Philippines

“Malheur à moi si je n’évangélise pas”

Ramón Zubieta, désireux de prêcher, vit sa première expérience missionnaire aux Philippines, est un missionnaire ouvert, unit la foi et la promotion humaine, souhaite incarner et connaître la culture des communautés auxquelles il fait face, apprendre leurs langues et coutumes, consacrer une longue le temps de parler avec eux, favorise la promotion de la santé, l’éducation, l’amélioration de la culture. Le produit du mouvement indépendantiste qui vivait dans la région est fait prisonnier avec d’autres compagnons souffrant de la faim, la torture, est enfin libéré.

« L’âme qui s'offre comme victime, c'est comme si elle disait à Dieu : ici tu m'as pour accomplir ta volonté ; me voici à souffrir, à aimer, à m'immoler, à me taire, à ne rien souhaiter que toi. »

Mère Ascension Nicol Goñi