SESSION DE L’INTER-POSTULAT MIXTE

La session de l’inter-postulat se fait chaque 3ème week-end du mois à l’ITPR-Mvolyé de 8h à 16h. Au programme nous avons : l’animation, la célébration Eucharistique, le repas, les travaux en carrefour, les différentes taches de ménage.Au cours de l’année, plusieurs thèmes nous ont été programmé, parmi ces thèmes nous avons choisi parler de « la connaissance de soi ». Se connaitre est très complexe, il faut entrer en profondeurLire la suite......

Lire Plus

LA FLEUR DU CONFINEMENT EN COMMUNAUTE

La Communauté Notre Dame du Rosaire de Yaoundé est constituée de douze membres. Depuis le 18 mars nous sommes entrées dans les mesures prises par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le Gouvernement, camerounais et l’Eglise face à la pandémie corona virus (covid19). C’est à la suite de ces décisions que nous nous sommes engagées concrètement comme suit:Avoir un sceau d’eau et du savon à l’extérieur de la maison pourLire la suite......

Lire Plus

N’ayez pas peur !

N’ayez pas peur ! Ces mots prononcés par le bienheureux Jean-Paul II, le jour de l’inauguration de son pontificat, un certain 22 octobre 1978, sont toujours d’actualité. Je me permets chères sœurs, de nous les adresser en ces temps difficiles que nous traversons de ne pas avoir peur car le Christ a vaincu la mort, Il est vivant ; c’est la paques ! Nous sommes appelés à accueillir la vie telle qu’elle seLire la suite......

Lire Plus

SE LEVER ET SERVIR AVEC AMOUR

De ce titre mes chères sœurs, nous voulons partager avec vous les différentes taches que nous avons dans notre communauté (Notre Dame du Rosaire) et la joie, l’amour qui caractérise chacune de nous en se mettant au service des autres. Ces taches sont les suivantes :Chacune de ces taches mes sœurs va de dimanche à samedi sous forme de groupe de deux membres chacun (une sœur + une postulante ou deuxLire la suite......

Lire Plus

INCROYABLE MAIS VRAI ! PAQUES A SIMBOK

En 24 heures, 3 couples de 6 merveilles. Nous sommes dans notre Hôpital Catholique Notre Dame Du Rosaire De Simbok. Au 15ième jour de ce mois d’avril.Beaucoup de fois nous nous focalisons sur ce qui ne va pas comme : problème d’eau, de lumière parfois, du personnel en retard, de la nonchalance parfois, l’ingratitude des malades, de la fatigue, des pannes d’un côté comme de l’autre, de la gestion des personnes pasLire la suite......

Lire Plus

LE SPORT UNE EXPERIENCE PASTORALE ET MISSIONNAIRE

Motivée par nos Constitutions au numéro 44 de la page 37, qui invitent à l’incarnation faisant ainsi appel à l’insertion, je me suis introduite au milieu des jeunes, pour évangéliser avec eux.  Dans notre plan d’action, nous avons plusieurs activités au programme, entre autre l’exercice sportif les samedis matin ; Mais ces derniers temps le coronavirus nous a confiné.S’incarner et s’insérer dans un groupe de jeunes a pour objectifs principauxLire la suite......

Lire Plus

Fondateurs

MÈRE ASCENTION NICOL GOÑI

Une femme qui quitte sa terre et ses sécurités

“Je n’ai pas ressenti beaucoup d’enthousiasme … seule une force irrésistible m’a amené à m’offrir …”

Ascension Nicol avait quarante-cinq ans lorsqu’il a reçu le défi missionnaire posé par Mgr Zubieta d’aller aux missions dans la jungle péruvienne et ainsi pouvoir apporter ses dons et sa vaste expérience en faveur de l’éducation et de la formation des femmes et des filles de la jungle. Le contexte auquel elle serait confrontée serait totalement différent de celui de l’école de Huesca, cependant, sa profonde fidélité, son esprit agité et attentif à ce que Dieu attendait d’elle le poussaient à offrir sa vie à la cause du Royaume.

MONSEIGNEUR RAMÓN ZUBIETA

Missionnaire aux Philippines

“Malheur à moi si je n’évangélise pas”

Ramón Zubieta, désireux de prêcher, vit sa première expérience missionnaire aux Philippines, est un missionnaire ouvert, unit la foi et la promotion humaine, souhaite incarner et connaître la culture des communautés auxquelles il fait face, apprendre leurs langues et coutumes, consacrer une longue le temps de parler avec eux, favorise la promotion de la santé, l’éducation, l’amélioration de la culture. Le produit du mouvement indépendantiste qui vivait dans la région est fait prisonnier avec d’autres compagnons souffrant de la faim, la torture, est enfin libéré.

« L’âme qui s'offre comme victime, c'est comme si elle disait à Dieu : ici tu m'as pour accomplir ta volonté ; me voici à souffrir, à aimer, à m'immoler, à me taire, à ne rien souhaiter que toi. »

Mère Ascension Nicol Goñi